La phytothérapie inventée par les animaux ?

Publié le 6 août 2021

Si nous plébiscitons de plus en plus la phytothérapie pour soigner naturellement Claude, il semble bien que nous n’ayons rien inventé ! Bien avant que ses bienfaits ne fassent la une de nos magazines, l’ours effectuait une cure de détox au sortir de son hibernation, en consommant quantité d’ail sauvage !

Des études sur les chimpanzés, menées en Ouganda par le Muséum national d’histoire naturelle, ont révélé une consommation intense de plantes médicinales. Les chercheurs ont pu observer une femelle souffrant de troubles digestifs associés à des parasites, s’isoler pour consommer de l’écorce d’ Albizia (action antiparasitaire) et retrouver un transit normal, débarrassé des parasites. Au total, sur 150 espèces de plantes ingérées par les chimpanzés, une trentaine n’aurait pas de fonction alimentaire, mais uniquement médicale, dont certaines à titre préventif !

Pour se protéger du paludisme, le chimpanzé mastique les feuilles très amères de Trichilia rubescens et modère sa consommation en fonction de sa condition physique.