Mon chien se baigne, quels sont les risques ?

Publié le 16 juillet 2021

Mon chien se baigne, quels sont les risques ?

Les vacances d’été sont souvent propices aux activités de baignade. Et votre chien s’en donne à cœur joie pour vous suivre ! Mais attention, la baignade n’est pas sans risque pour votre animal… Wamine vous donne quelques conseils. Mieux vaut prévenir que guérir !

Le risque de noyade
Si tous les chiens sont capables de nager, leurs capacités ne sont pas les mêmes selon leur race et leur âge, un Labrador et un Chihuahua ne résisteront pas de la même façon à des vagues violentes ou des courants forts. De plus, les petits chiens auront tendance à se fatiguer plus vite puisque leurs jambes courtes n’ont pas assez de puissance pour les maintenir à la surface. Les chiens avec le museau écrasé, comme le Bouledogue ou le Carlin, sont eux aussi désavantagés car leur face aplatie ne leur permet pas de reprendre leur respiration correctement. Plus vulnérables que les adultes, les chiots sont, quant à eux, maladroits et s’épuisent très rapidement. Ce qui nécessite une vigilance accrue !
Pour les baignades en piscine, assurez-vous que les rebords ne sont pas infranchissables pour votre chien. Il est possible que l’animal se jette à l’eau sans méfiance pour finalement s’épuiser à essayer de remonter…
Enfin, si vous faîtes du bateau, sachez qu’il existe des modèles de gilet de sauvetage très efficaces pour les chiens !

Les risques liés à l’ingestion d’eau
Il ne faut surtout pas laisser votre chien boire de l’eau de mer. Trop salée, elle aggrave la déshydratation et peut provoquer une diarrhée voire des troubles nerveux de type convulsif ou encore un ptyalisme (salivation excessive). Les eaux douces, peuvent, quant à elles, être propices au développement de cyanobactéries ou d’algues bleues qui provoquent des troubles digestifs et nerveux dangereux. Alors méfiance !

Les risques de transmission de maladie
Un chien qui se baigne dans des eaux douces (lac, rivière, mare…) s’expose au risque de leptospirose. Causée par une bactérie, cette maladie est transmise par l’urine des rongeurs et peut avoir d’importantes conséquences sur la santé de votre animal de compagnie : gastro-entérite hémorragique, insuffisance rénale aigüe, hépatite, pneumonie…

Les risques d’irritation de la peau
Après une baignade en mer, un rinçage minutieux s’impose pour éliminer toute trace de sel et de sable susceptible de déclencher des irritations chez l’animal. Dans la piscine, là encore la prudence est de mise. En effet, le chlore peut provoquer une irritation de la peau.